18 janvier 2007

Le Front national allergique au gaz

Bruno Gollnisch a été condamné à trois mois de prison avec sursis ainsi qu'à 5 000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Lyon pour « délit de contestation de l'existence de crime contre l'humanitépar paroles ». Le président du groupe d'extrême droite au Parlement européen avait déclaré en octobre 2004, lors d'une conférence de presse, qu'aucun historien sérieux n'adhérait totalement aux conclusions du procès de Nuremberg. Il avait rajouté qu'il ne niait pas l'existence des chambres à gaz, mais que la discussion sur... [Lire la suite]
Posté par fgaytte à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 janvier 2007

Quid du patrimoine français ?

Il y a toujours un événement qui annonce le début d'une campagne d'élections. Notamment pour des élections présidentielles. On se souvient en 1995, lorsque Edouard Balladur s'était officiellement déclaré candidat contre la gauche et ... Jacques Chirac, un ami de 30 ans. Idem en 2002, lorsque Lionel Jospin avait avoué que son programme n'était pas socialiste. Cette année, le vrai faux patrimoine de Ségolène Royal constitue le point de départ de la campagne. Devant la rumeur accusant le couple Hollande-Royal de contourner l'ISF,... [Lire la suite]
Posté par fgaytte à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2007

Silence royal

Au lendemain de l'investiture de Nicolas Sarkozy à l'UMP, un sondage Ifop / Paris Match donne gagnant le champion de la droite face à Ségolène Royal, 52 % à 48 %. Bien peu pour « impressionner » la madone du parti socialiste, mais suffisant pour instaurer un début de doute auprès de ses accolytes. Les dernières semaines ont été difficile pour la candidate. Entre ses envolées lyriques en Chine, ses oppositions marquées avec son compagnon François Hollande et maintenant sa légère baisse dans les sondages, Ségolène Royal commence... [Lire la suite]
Posté par fgaytte à 18:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 décembre 2006

Un échec programmé

Voilà plus d’un an que le non au référendum européen l'a emporté en France. Une défaite pour l’Europe que s'est appropriée la gauche antilibérale. Surfant sur la vague de contestation, le mouvement s’est agrandi, avec le création de dizaines de collectifs antilibéraux dans toute la France. Des collectifs constitués principalement de militants anciens , et non de nouveaux adhérents. Un an et demi plus tard, qu’en reste-t-il ? Plus rien. Les antilibéraux n’ont jamais su se réunir. Derrière une façade humaniste et... [Lire la suite]
Posté par fgaytte à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]